nmn

Biticinella subbreggiensis


Classification: pf_mesozoic -> Rotaliporidae -> Biticinella -> Biticinella subbreggiensis
Sister taxa: B. breggiensis, B. subbreggiensis, B. sp.,

Taxonomy

Citation: Biticinella subbreggiensis Sigal 1966
Rank: Species
Basionym: Ticinella (Biticinella) subbreggiensis

Type images:

Original description: Ticinella (Biticinella) subbreggiensis Sigal 1966:

Test de grande taille, fortement ombiliqué des deux côtés, l'un des côtés montrant toutefois une dépression ombilicale à bords plus abrupts et comme plus profonde. Cette face correspond à la face spirale d'un test qui est en realité trochospirale, ainsi que le révèlent les sections minces.

Le dernier tour comporte 8-10 loges; celles-ci croissent assez lentement en hauteur, mais rapidement en épaisseur. La surface des loges est très grossièrement perforée; rarement on aperçoit une certaine rugosité dans les tours internes, sans aller toutefois jusqu'à dessiner une pseudocarène. Les loges sont enflées, sauf sur la face terminale qui est presque plane et tombe perpendiculairement sur le tour précédent. Les sutures sont profondément déprimées, rectilignes et radiales.

L'ouverture principale est périphérique et ombilicale, elle s'étend, de forme très surbaissée, sous une lèvre bien développée au-dessus des ombilics, à peine marquée comme un fin bourrelet sur la face terminale. Les lèvres, sous la forme d'expansions lamellaires, recouvrent presque à moitié la dépression ombilicale; d'une loge à sa suivante, elles se chevauchent, en se soudant en un diaphragme hélicoïdal.

Les ouvertures supplémentaires sont en position intraomibilicale, en général face au débouché des sutures, parfois légèrement décalées vers l'arrière. Elles sont surmontées par un bourrelet net; leur forme est en principe celle d'un demicercle de petite taille. Les ouvertures supplémentaires sont présentes sur les deux faces; leur nombre est généralement inférieur sur la face spirale, où on les observe entre les 4-5 dernières loges, rarement plus haut en remontant la spire. Des deux côtés elles sont apparemment absentes dans les tours internes.

Le sens de l'enroulement est souvent malaisé à saisir, tant le test est pseudoplanispiralé dans son aspect extérieur. Il faut, pour ce faire, pouvoir nettoyer entièrement l'ombilic jusqu'à ce que l'on fasse apparaître la surface des tours internes sur la face spirale sous la forme d'un petit méplat en général recouvert par un dépôt calcaire imperforé. La proportion des individus dextres et sénestres se montre très variable selon les cas: nous avons observé de 50/50 à 66/33 et 80/20, sans qu'il ait été possible de trouver une logique, le nombre total d'individus observés au long d'un profil n'étant pas significatif.

Entries in the Catalog of original descriptions: Ticinella subbreggiensis;

Geological Range:
Last occurrence (top): in mid part of P. appenninica zone (50% up, 101.2Ma, in Albian stage). Data source: 2011 Cret Res 32(2):59-130
First occurrence (base): at base of T. praeticinensis zone (0% up, 107.4Ma, in Albian stage). Data source: 1997 Cretaceous Research 18:249- 293.

Plot of occurrence data:

NB Plotting of Neptune data has been disabled on the Mesozoic pages because the dataset is both small and badly affected by a few sites with erroneous age models (our obs Huber, Petrizzo, Young, Nov 2016). The data can still be viewed via the range plottertool - tools menu.

References:

Sigal, J., (1966). Contribution รก une monographie des Rosalines. I. Le genre Ticinella Reichel, souche des Rotalipores. Eclogae Geologicae Helvetiae, 59: 185-217.


logo

Biticinella subbreggiensis compiled by the pforams@mikrotax project team viewed: 11-12-2017

Taxon Search:
Advanced Search

Go to Archive.is to create a permanent copy of this page - citation notes



Comments (0)

No comments yet. Be the first!

Add Comment

* Required information
1000
Captcha Image
Powered by Commentics